Articles

les Marabouts initié au Vaudou, les sorciers vaudou

Le vaudou est une religion originaire de l'Afrique de l'ouest (l'ancien royaume  Dahomey qui s'étendait surtout de l'actuel bénin et une grande partie du Togo), c'est une religion qui mèle les élements de la nature, l'esprit des morts et les points cardinaux, aujourd'hui, on trouve des pratiquants du vaudou partout dans le monde et pas seulement des adeptes des marabout sorcier.

Le vaudou est à l'origine une religion typiquement africaine, elle est l'affirmation claire et sans équivoque d'une source de puissance surnaturelle que les hommes cherchent à conciller ou à s'approprier les vertues à travers des rites, des incantations des marabouts sorciers. On peut aussi le définir comme un art de vivre, une philosophie basée sur la danse rituelle, l'invocation des rituels, par un marabout sorcier, passage entre les deux mondes, (celui des vivants et des choses palpables et celui des morts et des choses spirituelles). Le vaudou dans sa forme actuelle est le fruit d'un mélange subtil du catholicisme,  et de la religion vaudou originelle.

Avec la déportation des esclaves dans le 15ème siècle, cette religion s'est répandue à Cuba, au Brésil et même au Etats-unis. De nouveaux rites sont apparus, principalement tirés du catholisme comme l'invocation des saints et le baptême. Dans certains pays du nord africain, le vaudou s'est même mélangé à l'islam comme dans les chants et les danses gnawis où les marabouts sorciers se soumettent à l'invocation du prophète de l'islam.

Cepandant, le vaudou  dans sa forme primaire ou actuelle est très éloigné du catholicisme, par exemple, dans les rites vaudou, le prêtre en appel au force surnaturelle et aux esprits et il demande à être posséder, ce qui est carrément contre les préceptes du catholicisme qui prône le contrôle de soi et la soumission absolue à Dieu, aussi, dans le catholicisme, il n'y a absolument aucun rite pour communiquer avec l'esprit des morts ou avec les forces obscures, dans le vaudou, le prêtre et ses disciples pratiquent une danse et des chants qui n'ont aucun autre intérêt mis à part l'abandon total de toute forme de contrôle de soi et les marabout sorcier  sont aussi un autre point de divergence entre le catholicisme et le vaudou.

Le vaudou a longtemps été diabolisé par la religion catholique à travers toutes formes de médias, surtout dans le cinéma, qui jumelait le vaudou au satanisme, au cannibalisme par des marabout sorcier et à toutes formes de pratiques prosaïques.

Rites, divinés et autres entités surnaturelles du vaudou:

Papa legba ou le boiteux, est l'entité la plus invoquée dans le vaudou, papa legba est le gardien du passage entre les mondes, c'est lui qui ouvre ce passage et indique le chemin à prendre, aucun marabout sorcier ne se fait fait sans son aide, il est symbolisé par la crosse.

Baron sam'di est quant à lui, l'esprit de la mort, il rode dans les cimetières et veille sur les morts, il est symbolisé par le signe de la croix qui est là comme un rond-point, une croisée des chemins entre la vie et la mort.

Agoué, ou l'esprit des mers et des océans, il détient le pouvoir de déchainer les éléments aquatiques pour permettre la navigation ou le péril, il règne aussi sur la guerre qu'il garde toujours latente, et la mort, on utilise de l'eau pour l'invoquer et pour faire un marabout sorcier.

Aiza est la divinité gardienne de l'héritage vaudou, elle choisi les sorciers vaudou dès leurs jeunes âges et leur transmet toute sa connaissance et ses secrets.

Damballah ou le serpent, l'être suprême de la connaissance, il permet aux hommes d'avoir la connaissance et de pouvoir la partager.

Hogou shango ou le Dieu de la guerre, l'impitoyable contre les ennemies de la voix initiatique, il envoie la foudre pour couper en deux tout ceux qui s'opposent au vaudou.

Erzulie, la déesse de l'amour et de la fécondité, elle symbolise l'harmonie des amoureux et l'union sacrée de l'homme à la femme.

Nago, le maître forgeron, il forge l'initié et l'aide à devenir le maitre de son destin.

Il y a beaucoup d'autres entités vaudou, selon les régions, comme la déesse mami wata au brésil, c'est la déesse mère des eaux, des océans, des pluies et des lacs pour punir les hommes elle déchaine l'océan et pour les récompenser, elle fait pleuvoir et les guide sur les mers et les océans.

Dan, est le Dieu serpent, généralement, un python, pour le célébrer, les hommes doivent dessiner ou graver un python aux portes, ainsi, il s'assure la protection de Dan contre toutes formes de danger.

Dans le nord africain, il y a les esprits des saints de l'islam qui sont célébrés grâce à des offrandes, les femmes offrent de délicieux plats et des tissus de qualité pour demander la bénédiction d'un esprit appelé Sidi (mon maître en arabe).

Les symboles sont omniprésents dans la culture vaudou, que ce soit en forme de dessin sur les portes, de statuettes ou même de tatouages pour certains prêtres.

La nature aussi a sa place dans le vaudou, ainsi, le choix de l'endroit de célébration doit être en rapport avec certains éléments de la nature, comme les points cardinaux, les passages des vents.

 

Pour jeter un sort à quelqu'un dans le vaudou, on doit avoir une chose intime appartenant à cette personne, à fournir à un marabout sorcier pour jeter simplement un sort d'amour, il va invoquer les bons dieux et  accomplir le rite de façon parfaite.

Même si dans l'esprit général, le vaudou n'est rien d'autre que de la magie noire pratiquée par de puissants marabouts sorciers, sorcier vaudou initiés, on peut au moins lui reconnaître que c'est bien plus que ça, c'est un héritage millénaire, un enseignement profond et un mode de vie, au delà des poupées vaudou du cinéma d'horreur, le vaudou est une religion encore pratiquée par des millions d'adeptes, de Haiti, à cuba, brésil, états unis, les caraïbes jusqu'à sa terre natale en Afrique, le continent spirituel, ésotérique et mystique.